Pour offrir une aide intensive, rapide et sur mesure aux enfants et adolescents confrontés à une situation de crise sans danger vital, le réseau travaille à mettre en complémentarité les solutions développées par chacun des acteurs du réseau. Pour les situations les plus aiguës, il assure également l’organisation d’une équipe mobile de soins de crise, la gestion et la disponibilité de lits de crise en Brabant wallon et la mise en œuvre d’un case management.

Les soins de crise sont de courte durée mais restent actifs aussi longtemps qu’il est nécessaire en fonction des besoins de l’enfant, de l’adolescent et de son entourage.

3 axes de travail

  • Travailler avec l’offre de crise de tous les partenaires du réseau (acteurs, services, institutions, prestataires de soins) afin de générer une offre en soins de crise mobiles, ambulatoires et (semi)résidentiels intégrés.
    Dans ce cadre, une équipe mobile de soins de crise a été créée pour intervenir auprès de l’enfant/jeune directement dans son environnement de vie.

 

  • Réaliser des actions de case-management pour organiser, pour les situations les plus complexes, des trajets de crise sur mesure en visant la continuité des prises en charge.

 

  • Gérer l’offre de lits de crise différenciés pour les enfants / jeunes en situation de crise, en collaboration avec tous les partenaires du réseau. 

Dans le cadre de ce programme de crise (programme 4), les autorités ont en effet souhaité que chaque province organise la mise en place de lits d’accueil de courte durée pour donner au réseau l’opportunité de trouver des solutions concertées à des situations de crise complexes.

En Brabant wallon, l’hôpital pédopsychiatrique du Domaine à Braine-l’Alleud a accepté de consacrer quelques lits aux situations de crise.       
La clinique Saint-Pierre à Ottignies a également répondu à la demande du réseau d’ouvrir des lits de crise non-stigmatisés.

Consultez notre rubrique « trouver de l’aide » à ce propos.