Le réseau de santé mentale archipel est un réseau collaboratif et intersectoriel, composé de partenaires impliqués dans la santé mentale et le bien-être des enfants et des adolescents. Son objectif est de mettre en œuvre, en Brabant wallon, la nouvelle politique en santé mentale pour enfants et adolescents (voir le guide
« Vers une nouvelle politique de santé mentale pour les enfants et adolescents »).  

En partant des besoins de l’enfant, du jeune et de son entourage, le réseau vise à promouvoir pour chacun une santé mentale de qualité, par un maximum d’accessibilité, d’implication, d’approche positive, d’expertise et de continuité.

Pour cela, le réseau tend à regrouper des partenaires issus des 3 pôles impliqués dans la santé mentale des enfants et des jeunes : le pôle social-santé, le pôle des soins spécialisés en santé mentale et le pôle société.

Qu’est-ce que la santé mentale ?

Le réseau aborde la santé mentale dans sa globalité.   
Comme le définit l’OMS : « La santé mentale est un état de bien-être dans lequel une personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté. »

La santé mentale est davantage que l’absence de troubles. Elle est une composante essentielle de la santé et du bien-être d’un individu. Tous les professionnels qui encadrent l’enfant et le jeune au cours de son développement (et donc, pas uniquement les acteurs spécialisés dans le soin et le traitement) ont ainsi leur place dans le réseau.

Le 30 mars 2015, le Guide « vers une nouvelle politique de soins de santé mentale pour enfants et adolescents » est signé par 9 ministres. Le fondement d’une nouvelle politique de santé mentale basée sur les besoins des enfants, des jeunes et de leur entourage est posé. Des réseaux intersectoriels de santé mentale sont mis en place sur toutes les provinces belges afin de regrouper l’ensemble des partenaires qui s’adressent aux jeunes (ONE, AVIQ, AAJ…mais aussi enseignement, culture, loisirs, etc.) autour d’une convention de réseau.

Archipel voit alors le jour en septembre 2015, donnant naissance à un modèle de réseau adapté aux réalités du Brabant wallon. Tous ses partenaires réalisent, ensemble, un certain nombre de missions (programmes) à partir de ce guide, dans une approche globale et intégrée.

Le réseau de santé mentale archipel cible, dans ses programmes, tous les enfants et adolescents (de 0 à 23 ans) résidant dans le Brabant wallon ainsi que leur entourage. Il veille à placer leurs besoins et attentes au cœur de ses préoccupations.

Son territoire d’action couvre les 27 communes de la province (de Rebecq à Hélécine).  Archipel souhaite offrir une égalité d’accès aux soins à toutes les sous-régions de sa province.

Le réseau vise à ce que tous les enfants et adolescents du Brabant wallon aient un accès égal au bien-être et aux soins en santé mentale, à la hauteur de leurs besoins. Leur implication et participation, ainsi que celle de leur entourage, est encouragée dans les choix qui les concernent, leur prise en charge et leur réinsertion.

La vision de la nouvelle politique repose sur une approche globale et intégrée de la santé mentale au sein de toutes les composantes de l’aide et du soin. Le réseau travaille à plus de cohérence et de complémentarité entre tous les acteurs qui entourent l’enfant et le jeune pour une meilleure prise en charge.

Dans cette approche, la dimension « détection précoce, prévention et promotion de la
santé » est également essentielle.

Nos valeurs :

  • Priorité aux besoins des enfants / jeunes et de leur famille
  • Accessibilité aux soins de santé pour tous les enfants / jeunes
  • Valorisation des compétences des enfants / jeunes et de leur entourage
  • Approche globale et transversale de la santé mentale
  • Concertation, travail en réseau (avec tous les professionnels qui encadrent les enfants/jeunes)
  • Echange de bonnes pratiques
  • Participation de tous et démocratie
  • Prise en compte des déterminants de santé de l’enfant / du jeune
  • Collaboration intensive avec le secteur scolaire

 

Chaque partenaire du réseau formalise sa participation dans une convention de collaboration qui détermine les missions, les programmes et les valeurs partagées de manière commune.        

Une assemblée réunissant l’ensemble des partenaires est organisée au moins une fois par an.

Découvrez ici la convention de collaboration.

 

Les objectifs stratégiques du réseau archipel, approuvés et précisés par son Comité de réseau, sont pour 2018 :

  1. Axe stratégique 1 : mobiliser le pôle Société : enseignement, médecine générale, CPAS, justice, mutuelles…
  2. Axe stratégique 2 : mobiliser les enfants, adolescents et leurs familles
  3. Axe stratégique 3 : poursuivre la mobilisation des pôles Soins spécialisés en Santé mentale et Social/Santé : AMO, hôpitaux généraux, généralistes, maisons médicales, structures pour adultes…

  4. Axe stratégique 4 : donner une base saine et solide au réseau 

  5. Axe stratégique 5 : suivi et intégration des projets existants